Claude Meunier, Michel Tremblay, François Avard, Claude Legault. Denise Bombardier, Michel Rabagliati, Mario Jean, Tristan Demers, Alexis Martin, Bernard Voyer, Dany Laferrière, Yves Pelletier, Jean-François Lisée, Micheline Lanctôt, Yves Jacques, Marie-Claude Ducas, Christiane Charette, Christian Bégin, Stéphan Bureau, Jean-François Lépine, André-Philippe Côté et Guy Laliberté ne sont que quelques-unes des personnalités évoquant leur affection et l’influence qu’a eue le héros de leur enfance.

En posant un regard dynamique, pertinent et teinté d’humour sur l’influence culturelle et sociale de l’œuvre de Hergé chez nous,  le film retrace le lien unique et indéfectible qui unit le héros à la houpette à son public francophone d’Amérique et laisse la parole à des personnalités (auteurs, bédéistes, comédiens, scénaristes, journalistes, explorateurs, chercheurs, etc.) et à des enfants de tous milieux dont l’imaginaire a été profondément marqué et nourri par les aventures de Tintin.

La réalisation remarquable de Jean-Philippe Duval et de Benoit Godbout invite le téléspectateur à voyager d’un sujet et d’une époque à l’autre, à travers un foisonnement d’images : témoignages et propos tour-à-tour drôles et émouvants, analyses percutantes, archives visuelles et sonores inédites ou méconnues s’entremêlent, sans temps mort, dans un habillage graphique raffiné et vivant, à l’image du style même de Hergé. « L’espace visuel créé en 3D cherche à revisiter l’univers graphique de Hergé. Je voulais que la B.D. et l’univers de Tintin soient mis en lumière et en mouvement. Le montage signé par Dominique Sicotte, la musique de Christian Clermont et l'habillage sonore de Benoît Dame marquent le rythme de l'ensemble. » nous dit Jean-Philippe Duval, qui a eu le privilège d’avoir eu accès aux voûtes de Moulinsart. « La totalité du film est ponctuée de pages et de cases originales tirées de l’œuvre de Hergé qui illustreront les différents chapitres avec dynamisme et humour. » nous dit Benoit Godbout. «  Nous voulions faire un film foisonnant, ludique, rythmé, coloré, inventif, étonnant, drôle et créatif » ajoute Jean-Philippe Duval.

Tintin : du héros à l’icône marquante du Québec

De la Révolution tranquille à nos jours, le héros belge, créé par Hergé en 1929, et ses compagnons ont su éveiller le goût du voyage, de la découverte et d’ouverture sur le monde chez plusieurs générations de lecteurs québécois. Tintin a en effet été l’un des premiers héros francophone auquel les jeunes Québécois ont pu s’identifier : jeune, instruit, curieux, intègre, courageux, parcourant le monde, Tintin a une envergure incroyable.

Au fil des années, les Québécois s’approprient Tintin qui devient un modèle fort et rassembleur pour plusieurs générations d’enfants, même encore aujourd’hui. Il devient rapidement un symbole qui dépasse largement le simple héros de bande dessinée. Tintin s’est ainsi retrouvé au coeur de différents événements-clé qui ont marqué l’éveil culturel de la société québécoise, que ce soit à l’Expo 67, au musée, voire même au petit déjeuner.


Tintin est devenu une inspiration, un allié précieux dans nos combats, dans notre volonté d’affirmation nationale, dans notre quête identitaire et dans la création de nos propres héros .

Finalement, Tintin, est un héros indémodable qui reste étonnamment actuel.


Quelques citations

 

« Tintin, pour moi, c'est complètement affectif. »

Denise Bombardier


« Comment se fait-il que nous ayons su nous accrocher à Tintin? On s'accroche à Maurice Richard parce qu'il est d'ici, qu'on le connaît, qu'on a une fierté, mais notre album de Tintin devient quelque chose de précieux. »

Bernard Voyer

« C’ est une idole en écriture. »

Claude Meunier

« Pour tous les artistes et les porteurs de rêves, Tintin est un exemple. »

Guy Laliberté

« Il y a quelque chose d'absolument fabuleux pour un scénariste de découvrir ces histoires […] C'est une excellente école pour quiconque veut se lancer dans la scénarisation. »

François Avard

 

Si certains l’ont admiré, d’autres ont cherché à marcher dans ses pas, tandis que d’autres l’ont littéralement envié.

 

« On a envie de prendre part à l’aventure. [...] Tintin, peu importe d’où il vient, c’est là où il va qui devient intéressant. »

François Avard

“C'est vraiment le type de héros qui peut pousser à sortir de soi et de son milieu. Qui invite à l'aventure.”

Alexis Martin

« Je mettrais tout journaliste francophone au défi de me dire que [Tintin] ne l’a pas marqué quelque part. »

Marie-Claude Ducas, journaliste et auteure

Sur la pérennité de l’oeuvre :

« On dirait que Tintin n'a pas d'âge, c'est bon pour toutes les générations. […] Si tu oublies les pantalons de golf, ça marche encore!
Michel Rabagliati

« À peu près tout ce qui avait été prédit par Hergé dans son histoire, 14 ans avant le premier homme sur la lune, s’est avéré vrai! » (en référence à l’album On a marché sur la lune)

Tristan Demers, auteur de bande dessinée et de Tintin au Québec


Diffusion : Lundi 8 septembre 2014, à 21 h

Rediffusions : Dimanche 14 septembre à 22h58, jeudi 11 septembre à minuit et mardi 9 septembre à 13h30

Ce projet avait été initié par Marcel Simard, le producteur des Productions Virage. Ce film lui est dédié.

Librement inspiré du livre Tintin et le Québec de Tristan Demers, paru aux éditions Hurtubise

Scénario : Hélène de Billy avec la collaboration de Jean-Philippe Duval

Réalisation : Jean-Philippe Duval  et Benoit Godbout

Réalisation des entrevues:  Hélène de Billy

Montage : Dominique Sicotte

Musique : Christian Clermont 

Production : Luc Châtelain et Stéphanie Pages d’Écho Média  avec la collaboration de d’Yves Février et Nick Rodwell de Moulinsart, Québec, 2014 
 

Additional Info

  • Réalisateur: Jean-Philippe Duval et Benoit Godbout
  • Date de sortie: 2014
  • Runtime: 1 x 70 mins
 
19-2